Le spécialiste des coproduits pour l’alimentation animale

Trouvez votre Interlocuteur

Silo

Afin d’optimiser l’efficacité des coproduits issus de l’industrie agro-alimentaire, la livraison et le stockage répondent à des règles simples mais précises.
Bonda livre ses coproduits par bennes de 30 tonnes. Entre chaque livraison, les bennes sont rigoureusement nettoyées afin d’éviter divers problèmes sanitaires.
Les coproduits Bonda peuvent être utilisés en frais ou en ensilage. Pour faciliter l’accès aux silos, il est nécessaire que leurs abords soient empierrés ou bétonnés ; cela permettra par ailleurs une livraison par tout temps.
 
CARACTERISTIQUES DU SILO

Emplacement
Le silo doit être construit sur un sol ferme et bien drainé, si possible sur un terrain surélevé. Le silo doit être construit en légère pente pour permettre l’évacuation des jus d’ensilages. De plus, il est conseillé d’orienter l’extrémité ouverte du silo vers le sud, pour réduire les risques liés au gel. Il est indispensable que la voie d’accès soit suffisamment grande pour faciliter le déchargement du camion.

Construction
Différents facteurs influent sur la durabilité et la fonctionnalité d’un silo. Nous ne vous incitons qu’à vous rapprocher d’un professionnel afin de réaliser votre ouvrage. La largeur du silo doit aller de 3 à 4 mètres pour permettre une avancée régulière et franche du front d’attaque. La longueur doit être comprise entre 10 et 12 mètres de long. Pour le plancher du silo, préféréz le béton à l’asphalte ou au béton compacté roulé. Celui-ci permet une reprise aisée du produit. Une légère inclinaison des murs du silo est conseillée, cela facilite la compaction de la matiére. Il existe également différents matériaux pour la construction des murs. Cela dépend de l’utilité et de l’utilisation que vous apporterez au silo. Il vaut mieux construire deux silos juxtaposés ou plus, plutôt que de construire un plus grand silo, cela pour des raisons pratiques évidentes.

Bâchage
Il est nécessaire de couvrir le silo après toute livraison pour réduire l’introduction d’oxygène et ainsi limiter les pertes d’ensilages. Cela implique la pose de bâches latérales avant la livraison. Il est cependant possible de couvrir le silo, non pas par des bâches, mais par des coproduits, notamment avec de la pelure. Néanmoins, il est indispensable de bien tasser et niveler les coproduits livrés, afin d’éviter la formation de poche d’air, pouvant entrainant une perte de fourrage.

Reprise de l’ensilage
Le désilage peut se faire de manière mécanique ou manuelle. Il est conseillé une avancé du front d’attaque de 10 cm en moyenne par jour l’hiver et de 15 cm en moyenne par jour l’été. Il est intéressant, pour la drèche de brasserie, de récupérer les jus. Ces derniers étant riches en sucres fermentescibles, ils assurent un apport nutritionnel en sus non négligeable. Pour cela, il suffit de placer un lit de paille hachée, de pulpes sèches, d’ensilage d’herbe, de maïs ou encore de corn gluten feed frais sous les drèches.